Tous les jours la nuit

un film de

Jean-Claude Wicky

Jean-Claude Wicky

Brèves données biographiques
Jean-Claude Wicky est né en 1946 à Moutier et mort le 31 juillet 2016 à Bienne, en Suisse.

De 1969 à 1975, il voyage autour du monde et fait ses débuts en photographie lors d'un séjour au Japon, dans les années 1972-73. «A travers l'Amérique indienne», sa première exposition présentée à Moutier en 1978, annonce les travaux qu'il poursuivra et le feront connaître.

Entre 1984 et 2001, Jean-Claude Wicky accomplit des séjours répétés dans une trentaine de centres miniers boliviens. Il en résulte l'exposition «Mineros, mineurs de Bolivie» et un livre. Partie de Bolivie, cette exposition tourne toujours en Amérique latine. Elle se trouve actuellement au Mexique. Présentée dans 34 villes et 12 pays, elle a déjà été visitée par plus de 500000 personnes.

Jean-Claude Wicky commence également à partir de 1995 un travail photographique en Asie du Sud-Est. L'exposition «A glimpse of Laos» est présentée à Vientiane, au Laos, en 1997.
Il réalise des expositions personnelles et participe à des expositions collectives dans plusieurs villes d'Europe.

Jean-Claude Wicky vient de terminer un film documentaire,
«Tous les jours la nuit», sur la vie des mineurs boliviens.


Ses travaux de photographie font partie de collections publiques et privées, notamment celles de la Bibliothèque du Congrès à Washington (USA), de l'Institute of Art de Minneapolis (USA), de la Confédération suisse, du musée de l'Elysée à Lausanne, de la Fondation suisse pour la photographie à Winterthour, des cantons de Berne et du Jura, du musée jurassien des Arts et de la ville de Moutier.
Jean-Claude Wicky vit à Moutier et collabore à divers journaux et revues, tels que Geo Magazine ou Smithsonian Magazine.